mécanicien à domicile

Guide d'achat VROOMER du véhicule d'occasion


/uploads/achat_vehicule_f6ba35269c.jpg
Acheter un véhicule en toute sécurité

L’achat d’une voiture n’est pas une chose à prendre à la légère, il s’agit d’un budget conséquent et les recours en cas de litiges sont très contraignants.

Pour éviter de vous faire “avoir”, nous allons vous donner les points essentiels à vérifier avant de vous lancer dans l’acquisition de votre voiture d'occasion..

Le premier point porte sur l’analyse de l’annonce du véhicule; Ce point est crucial, et vous évitera de vous déplacer pour rien et vous faire perdre votre temps. Vérifiez l’ancienneté d’inscription du vendeur sur le site d'annonces, ses autres annonces actives vous aideront à vous faire une idée du sérieux de ce dernier.

Les photos sont elles aussi très importantes : cadrage, environnement, véhicule présenté sale, ou au contraire prisent en direct-live de la station de lavage sont autant d'éléments qui devront vous mettre la puce à l’oreille et vous aider à vous faire une première idée.

Chaque véhicule même âgé et/ou kilométré a un prix de marché. Un prix trop faible devra vous alerter, les bonnes affaires sont rares voir quasi inexistantes, donc MÉFIANCE.

Pour vous faire une idée du prix moyen, aidez-vous des sites d’annonces, des sites spécialisés dans les cotes argus de véhicule et vous obtiendrez un prix moyen en fonction de l'année, du kilométrage, de la motorisation, etc…

Faites une sélection des véhicules qui correspondent à vos attentes et nous allons pouvoir passer à l'étape suivante.

 

ETAPE 1 : LA PRISE DE CONTACT : L’APPEL TÉLÉPHONIQUE

 

Cette étape consiste à prendre un premier contact de préférence téléphonique  avec le vendeur. 

Munissez-vous d’un papier et d’un stylo afin de noter les divers renseignements qui vous aideront à faire votre choix : 

 

         ☑ La date exact de première mise en circulation

         ☑ L’état général (Intérieur, extérieur, moteur)

         ☑ Le nombre de propriétaire total de ce véhicule

         ☑ Depuis combien de temps est-il en possession de la voiture ?

         ☑ Quelle est la finition du véhicule ? Les options ?

         ☑ La présence ou non du suivi d’entretien (POINT TRÈS IMPORTANT)

         ☑ Un résumé du dernier Contrôle Technique (Moins de 6 mois)

         ☑ Les derniers frais réalisés : pneumatiques, freinage, courroie de distribution, embrayage, etc… et surtout présence des factures ou non ?

         ☑ Y’a t il des frais à faire dans les prochains jours ?

         ☑ Présence de tous les documents ? (Carte grise, Certificat de non gage de moins d’un mois, notices)

         ☑ Y’a t il des anomalies à déclarer ? (Bruits anormaux, tremblement en roulant, etc…)

 

Lors de cet appel téléphonique essayez de vous faire une idée du vendeur : Une personne peu bavarde, avec des renseignements approximatifs devront vous alerter. Un “beau parleur” qui ne vous laisse pas en placer une devra lui aussi vous inquiéter.

Le beau frère qui vend la voiture de la cousine de la belle soeur à sa voisine risquera de vous couter cher : PASSEZ VOTRE CHEMIN.

Ne perdez pas de temps à essayer de négocier le prix par téléphone, les meilleures négociations se font devant le véhicule.

 

ETAPE 2 : LA PRISE DE RENDEZ-VOUS

 

Laissez vous un petit temps de réflexion et potassez vos notes, relisez les annonces et prenez rendez-vous avec le ou les vendeurs qui vous semblent les plus sérieux.

Une “bonne” visite de véhicule doit répondre à certains critères importants : 

 

         ☑ La visite devra toujours se faire de jour, afin d’inspecter la voiture dans tous ses recoins.

         ☑ Le lieu de rendez-vous devra être adapté, pour pouvoir faire le tour en toute sécurité. Un vendeur qui vous reçoit chez lui est un gage de sérieux mais cela ne fait pas tout.

         ☑ Choisissez un créneau assez large pour éviter de vous presser et négligez certains points à vérifier. 

 

ETAPE 3 : L’INSPECTION 

 

Nous vous conseillons pour cette étape de vous faire accompagner par une personnes disposant de connaissances en mécanique, mais comme tout le monde ne connaît pas dans son entourage de mécanicien VROOMER vous donne les points essentiels à vérifier:

 

  • Vérifier l’aspect général du véhicule :  Pas de choc ni de rayures, l’état de propreté intérieur et extérieur, pas d’impacts sur les vitrages, y’a t il des différences de couleurs entre les éléments de carrosserie (Accident ? Réparation ?)

 

  • Les pneus sont-ils en bon état? témoin d’usure OK ? présence d’hernie sur l'extérieur et/ou l'intérieur du pneu ? Présence de la roue de secours ou du kit de dépannage ?

 

  • Inspectez le dessous du véhicule pour déceler une fuite, une déformation du châssis, des pièces défaillantes.

 

  • Ouvrez toutes les portes, capot, coffre et vérifiez qu’ils s’ouvrent convenablement sans résistance ou bruit anormal.

 

  • L’état du siège conducteur associé à l’usure des caoutchouc des pédales sont à regarder en premier lieu… Un véhicule affichant 40 000 km avec un siège et des pédales usés devront vous alerter, et vous devrez analyser les documents d’entretien du vendeur pour vérifier la véracité du kilométrage.

 

  • Démarrez le véhicule (Du premier coup) et laissez tourner le moteur pendant que vous inspectez l'intérieur. Vous ne devez ressentir aucune vibration ou bruit anormal.

 

  • Une fois le moteur allumé, le frein à main desserré,  AUCUN voyant ne doit rester allumé, si tel est le cas, il y’a un souci.

 

  • Essayez le chauffage et la clim sur TOUTES les vitesses, les phares, clignotants, le toit ouvrant si équipé, le frein à main, la course des pédales de freins et d’embrayage (Pas trop molle, pas de point dur), ouvrez et fermez toutes les vitres, le Klaxon, et tous les équipements dont dispose la voiture.

 

  • Toujours le moteur allumé, descendez et mettez vous face au moteur, il doit tourner “rond”, sans clac-clac, ni fumée anormale. Si il y’a un cache plastique qui couvre le moteur, retirez-le en le déclipsant (si possible) et vérifiez l’absence de fuite ou suintement (Huile, gazole ou essence). Demandez au vendeur d'accélérer le moteur au point mort et écoutez : le bruit du moteur doit s’amplifier mais ne doit pas changer !

 

  • Moteur chaud, Touchez les durites de refroidissement, elles sont assez grosses et vous les trouverez en entrée et sortie du radiateur. Elle ne doivent pas être dures (Joint de culasse HS) ni trop molle (Manque de liquide de refroidissement)  ni craquelées Moins grave mais à changer rapidement).

 

  • Mettez vous à l'arrière et observez l'absence de fumée :
    • Une fumée bleu traduit une consommation d'huile qui peut être causée par un turbo en fin de vie, une segmentation fatiguée, joint de culasse HS, etc… UNE FUMEE BLEUE DOIT VOUS ALERTER, passez votre chemin.
    • Une fumée blanche peut traduire une surconsommation anormale de carburant et/ou d'eau qui peut être causée par des injecteurs HS (Remplacement onéreux), un joint de culasse HS, etc…
    • Une fumée noire lors de fortes accélération surtout sur un moteur équipé de turbo est normale, cette fumée est créée par le fonctionnement normal du turbo (Voir notre article sur le fonctionnement d'un turbo).

 

  • C'est l'heure de faire du sport, mettez vous au sol et admirez le dessous de la voiture convoitée : Pas de fuite, pas de choc, pas de câbles qui pendouillent, etc….

 

 

ETAPE 4 : L'ESSAI SUR ROUTE

 

Voici le moment crucial, l'essai sur route… C'est le moment d'ouvrir grand ses yeux et ses oreilles.

Nous vous conseillons pour cette étape de commencer avec toutes les vitres fermées afin d'entendre au mieux tous bruits et/ou vibrations dans l'habitacle.

Les points à vérifier pour cette étape :

 

  • Pour les véhicules en boites manuelles, Les vitesses doivent passer sans effort et sans accrocher, de la 1ère à la 6eme; le véhicule doit partir immédiatement lors du relâchement de la pédale d'embrayage; Un patinage (Le moteur s'accélère sans faire avancer la voiture) ou un temps mort entre le relâchement et le départ traduisent un système d'embrayage HS, et là attention à la facture finale.

 

  • Pour les véhicules en boite automatique, vous ne devez ressentir aucun accoups lors du démarrage ni au moment du passage des vitesses. La team VROOMER vous conseille pour ce type de véhicule de redoubler de vigilance, les problèmes en boite automatique sont nombreux et voutent très chers. Le vendeur disposent ils des factures de vidanges de boites, quelle type de boite automatique est montée sur la voiture (Tiptronic, Boite robotisée ,etc…)

 

  • Les accélérations doivent être franches sans accoups ni tremblements;

 

  • Lorsqu'on lache le volant le véhicule ne doit partir ni à droite ni à gauche, il doit garder le cap

 

  • Le turbo peut se faire entendre lors des accélérations mais de manière discrète, un turbo trop bruyant est souvent synonyme d'un turbo en fin de vie.

 

  • Il va aussi falloir essayer les freins, sur une ligne droite stabilisez votre vitesse à 60-70 km/h, assurez vous que personne ne vous suit de trop près, tenez fermement le volant et freinez; la voiture doit rester dans son alignement, droite, sinon il peut y avoir un déséquilibre au niveau du freinage, des freins HS, un ou plusieurs amortisseurs HS, etc….

 

  • Une fois l'essai routier terminé, lors de la coupure du moteur celle-ci doit se faire en douceur, sans tremblement, vibration ou bruit anormal, sinon il y'a un risque que le volant moteur (Pièce faisant partie du système d'embrayage) soit HS, et là encore le portefeuille n'appréciera pas (Dépose boite, etc…).

 

  • IMPORTANT : Lors de cette essai essayez de parcourir tous type de route, de la ville pour voir si le moteur chauffe (Ne lachez pas des yeux la sonde de température d'eau), des routes en mauvais état (Pour déceler des bruits de type “Clac-Clac” qui trahirai des silents-blocs en mauvais état par exemple) et de la voie rapide ou mieux de l'autoroute afin d'essayer le véhicule à “grande vitesse” car certains problèmes sont imperceptibles à petite vitesse. Tout cela est LARGEMENT réalisable sans commettre d'infraction au code de la route, donc pensez à votre permis d'abord.

 

ETAPE 5 : L'ACHAT

 

Attention à vous pour cette partie là, les sites d'annonces même réputés attisent la convoitise des escrocs en tout genre; “Envoyez moi une somme d'argent par virement pour bloquer le véhicule”, “Je n'accepte que les règlements en espèces”, etc….

Pour cette partie il va falloir faire jouer votre bon sens, redoubler de vigilance et surtout ne plus croire au Père Noel…..

 

  • Privilégiez une transaction de jour, si possible au domicile du vendeur
  • Réglez votre achat par cheque de Banque vous apportera une sécurité maximale et une preuve d'achat
  • Le virement bancaire est possible mais nous vous le déconseillons pour un achat à un particulier
  • Regroupez tous les papiers obligatoires pour la vente : Certificat de cession officiel, CERFA 15776*02 en 2 exemplaires (Acheteur et Vendeur), Certificat de non gage de moins d'un mois, le Contrôle Technique datant de moins de 6 mois, la carte grise barrée et signée par LE PROPRIETAIRE; Pour la carte grise, prenez 5mn pour vérifier la concordance entre la plaque d'immatriculation et le numéro de châssis (Souvent visible en bas du pare brise). Pas obligatoire mais très important, pensez à toutes les factures  et/ou  le carnet d'entretien.

 

 

Grace à cet article vous êtes maintenant prêt à acquérir un véhicule d'occasion en toute sérénité, cependant si vous avez des doutes ou interrogations faites vous assister par une personne de confiance, comme le dit le proverbe quatre yeux valent mieux que deux.

 

La team VROOMER vous souhaite une belle et heureuse route avec votre nouvelle monture.

 


Partager l'article



Contact presse

contact@vroomer.fr


Consultez votre tarif et prenez rendez-vous en 2 min


2021 Copyright: www.vroomer.fr